Dix ans que Claude Nougaro est mort. Un portrait monumental du chanteur toulousain va être installé sur une façade du ministère de la Culture à Paris mardi à l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du chanteur, a indiqué le ministère lundi dans un communiqué.

"En noir et blanc, le visage lumineux du Nougaro de la fin des années soixante-dix vous murmurera que ‘le poète est le fou le plus proche de la réalité’", indique le ministère, précisant qu’Aurélie Filippetti a ainsi voulu rendre un "hommage particulier à cet inlassable ambassadeur de la langue française".

Photographie monumentale

La photographie monumentale du chanteur, signée Claude Delorme, sera installée sur la façade du 182, rue Saint Honoré dans le 1er arrondissement jusqu’au 4 avril.
    
Claude Nougaro, le créateur de “Toulouse”, “Le jazz et la java”, “Cécile ma fille”, “Armstrong”, “Tu verras”…, s’est éteint le 4 mars 2004 à l’âge de 74 ans.Toulouse

"Ma colère", diffusée ce mardi en exclusivité sur BFMTV, est le premier single de l’album de Yannick Noah qui sortira à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin. Cet album, qui n’a pas encore de titre, est encore en cours de fabrication. Il est encore trop tôt pour lui donner une vraie couleur ou une thématique, car toutes les chansons ne sont pas encore définitives ni retenues.

Sur l’album, on retrouvera une ou deux chansons engagées comme “Ma colère”, et d’autres plus légères pour danser. Mais ce premier single sort à point nommé à quelques jours des municipales, même s’il n’a pas forcément été conçu pour cette échéance.

Dans cet extrait du single, Noah y exprime ses préoccupations de citoyen dont sa colère contre la montée du Front National, entre autres. Il a fait appel à “de grandes gueules” pour figurer dans ce clip, comme Grand Corps Malade, Cali ou Eric Cantona. Tous connus pour être “engagés”, chacun à leur manière.